2018 CAMBRIDGE UNIVERSITY INTERNATIONAL MODEL UNITED NATIONS FOR HIGH SCHOOLS

Une deuxième session pour nos lycéens !

Après le projet lancé en mai 2017 et un premier voyage en septembre 2017, ce sont 15 élèves de terminale du Lycée Joffre qui ont eu la possibilité de s’envoler pour la célèbre ville de Cambridge pour participer à cette nouvelle édition des Nations Unies des lycéens. Le Lycée Joffre, désormais membre du réseau très fermé des lycées invités tous les ans, n’a pas démérité et est fier de ses dignes représentants qui avaient gagné leur place dans ce prestigieux événement grâce à leur investissement entre février et mai 2017 au cours des sessions de débats organisées au Lycée Joffre, encadrés par les enseignants responsables du projet, Mr Berlier et Mr Monteiro. A eux désormais de transmettre le flambeau à une future génération de débatteurs ! Des pratiques citoyennes et porteuses de sens pour ces futurs citoyens du monde !

 

Le panneau accueillant les « délégués » du monde entier invités à cet événement annonce clairement la couleur : c’est à travers la diplomatie, la rhétorique et la construction collégiale de résolutions communes que des solutions, et notamment la paix, seront atteintes !

 

Anton, Marie, Thibault, Emma, Clara, Matthieu, Noélie, Milan, Clara, Louise, Madeleine, Cléa, Enora, Julia et Lilia sont prêts… à participer aux discussions, comme aux Nations-Unies ! Chacun son ordi, ses recherches et ses projets de résolutions à soumettre !

 

Révisions, pratique, entraînement, dernières questions et derniers réglages, la veille du début de la conférence à 22h pour nos 15 valeureux lycéens, motivés comme jamais pour débattre à armes égales avec les lycéens anglophones dans les divers comités portant, entre autres, sur les droits des femmes, la sécurité internationale ou encore l’action de l’UNICEF.

 

Nos « délégués » sont prêts et très élégants avant d’aller débattre pendant la première session de discussion. Ils posent ici fièrement devant la principale bâtisse de la résidence « The Colony » faisant partie de Clare College et où ils furent immergés dans l’ambiance locale pendant 5 jours.

 

Nos lycéens, dans la peau de « délégués » de pays aussi variés que la Guinée Equatoriale, la Turquie ou la Grande-Bretagne, sur King’s Parade, la rue principale de Cambridge, et devant le fameux King’s College, un mélange de tradition et de progressisme dans la ville universitaire !

 

Matthieu, Anton et Emma en pleine discussion voire tractations avec leurs co-délégués dans le cadre d’un « caucus » (moment d’aparté informel) pour se mettre d’accord sur des points sensibles ou litigieux et ainsi créer des alliances fort utiles ! Stratégie, stratégie… pour des issues forcément positives.

 

Une pause s’impose ! Lunch à l’anglaise au soleil (le temps fut splendide durant toute la durée de la conférence) pour recharger les batteries avant de poursuivre le travail acharné pour lequel ils sont venus à Cambridge !

 

Place à la détente, le temps d’un dîner, et à la gastronomie indienne, considérée depuis quelques années comme faisant partie intégrante de la culture britannique, passé colonial oblige. La Grande-Bretagne est en effet un véritable creuset de cultures. Curry, Korma ou Tikka Masala, il y en a eu pour tous les goûts !

 

Un temps de découverte culturelle avec la visite de Sidney Sussex College, l’un des « colleges » historiques de l’Université de Cambridge, fondé en 1596. Au programme, les bâtiments emblématiques tels que la bibliothèque, la salle de dîner, la chapelle, les espaces de détente dédiés aux étudiants ou encore les superbes jardins. Il s’agit de l’un des 31 « colleges », ces entités semi-indépendantes qui composent la prestigieuse université britannique.

 

Nos 15 lycéens ont revêtu leurs plus beaux atours pour le « formal hall » prévu durant la conférence : le traditionnel dîner formel auquel les étudiants de Cambridge participent régulièrement. Ils vont y côtoyer des élèves britanniques, irlandais, italiens, chypriotes ou encore originaires de Singapour et continuer à pratiquer leur anglais dans un autre cadre.

 

Le « formal hall » à Churchill College s’achève dans l’amitié et la bonne humeur, si bien que sur la photo posent des élèves britanniques au milieu de nos élèves joffriens !

 

La photo de fin de soirée devant le portrait de l’illustre Winston Churchill qui a donné son nom à ce « college » fondé en 1960 sur une initiative de l’homme politique britannique lui-même, voulant donner vie à une institution qui viendrait rivaliser avec le fameux M.I.T (« Massachusetts Institute of Technology ») sur le sol britannique. Un ambitieux projet !

Tags: